Travaux Personnels Encadrés Index du Forum
Travaux Personnels Encadrés
Compte rendu des recherches du groupe de TPE de première scientifique composé de : Capdeviole Martin, Labeille Maxime, Comte Killian et Meyer--Vacherand Etienne
 
Travaux Personnels Encadrés Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



 Bienvenue 
Veuillez lire en premier lieu les trois premiers sujets contenus dans INFORMATIONS GÉNÉRALES. MERCI!!
:: Littérature ::
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Travaux Personnels Encadrés Index du Forum -> travaux personnels encadrés -> La journée d'un journaliste américain en 2889
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Sep 2011
Messages: 74
Point(s): 87
Moyenne de points: 1,18

MessagePosté le: Sam 24 Déc - 11:10 (2011)    Sujet du message: Littérature Répondre en citant

Comme dit le dicton jamais deux sans trois.  Donc nous voici cette fois-ci discutant à propos d'une nouvelle de Jules Verne.

Dernière édition par Admin le Mar 13 Mar - 12:02 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 24 Déc - 11:10 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Killian Comte


Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2011
Messages: 25
Point(s): 25
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Sam 3 Mar - 14:21 (2012)    Sujet du message: Littérature Répondre en citant

Bonjour monsieur Verne,

J'aimerais ici aborder avec vous une de vos œuvres malheureusement peu évoquée, puisque vos romans, plus connus, lui font de l'ombre. Je veux parler de la nouvelle intitulée La journée d'un journaliste américain en 2889, une histoire très plaisante dont il serait utile de faire un léger résumé :

Nous sommes en 2889, Francis Bennet est le directeur du Earth Herald, un quotidien d'information mondial retranscrit par téléphone et vidéoconférence aux abonnés.

Il est 8 heures du matin et ce dernier se lève, contacte sa femme, partie à Paris via un tube transocéanique, avant de faire le tour de ses employés pour en entendre leurs rapports.
On suit tout au long de la nouvelle le déroulement sa journée de travail, très active, qui s'achève par un événement surprenant : la tentative de réveiller le docteur Nathaniel Faithburn, qui s'était cryogénisé  100ans auparavant pour tester les progrès sur la cryonie, tentative qui échoue entraînant la mort du docteur et le dénouement du récit.

Tout d'abord; pourquoi avoir choisi le genre de la nouvelle pour cette histoire alors que vous écriviez en grande partie des romans ?

De plus le fait d'écrire une nouvelle réduit le nombre de détails qu'il vous est possible de donner sur vos inventions imaginaires, ou devrais-je dire : vos inventions anticipées.


Dernière édition par Killian Comte le Dim 11 Mar - 19:47 (2012); édité 2 fois
Revenir en haut
Jules Verne


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2011
Messages: 90
Localisation: Amiens
Masculin
Point(s): 94
Moyenne de points: 1,04

MessagePosté le: Sam 3 Mar - 14:44 (2012)    Sujet du message: Littérature Répondre en citant

Bonjour à vous,

C'est vrai que les détails sont peu nombreux et la raison pour laquelle j'ai écrit cette histoire sous forme de nouvelle est simple. Ce texte était à l'origine écrit en anglais car la revue américaine The Forum  me réclamait un récit pour le publier dans un de ses volume, paru, bien entendu, en 1889.

Le titre original de la nouvelle est In the year 2889.

Je voudrais à mon tour vous poser une question : pourquoi s'être intéressé à une nouvelle parue dans une revue américain alors que j'ai publié de nombreux autres romans ?
_________________
La férocité humaine dépasse celle de la nature.


Revenir en haut
Killian Comte


Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2011
Messages: 25
Point(s): 25
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mar 6 Mar - 16:36 (2012)    Sujet du message: Littérature Répondre en citant

Et bien, je dirais par curiosité, vos exploits dans l'anticipation sont réputés et j'ai voulu découvrir si vous aviez abordé le sujet de la cryoconservation dans une de vos œuvres. Après quelques recherches je suis tombé sur cette nouvelle.
De plus le fait de travailler sur une œuvre peu connue était un point en faveur de cette étude, afin de pouvoir donner un autre aspect de votre travail d'écrivain.

On retrouve, dans la manière dont vous décrivez le mode de vie de Francis Bennet, votre admiration pour les États-Unis : il est riche, a un travail qui lui plaît, il a du pouvoir et mène une vie de luxe avec sa femme. Il est l'exemple parfait de l'homme d'affaire accompli, mais il est également une personne curieuse de tout, puisqu'il se donne la peine de chercher le rapport de chacun de ses employés.

C'est là une bonne représentation de ce que l'on nomme actuellement le rêve américain, en l'an 2889, et la concrétisation des espoirs placés dans cette nation à votre époque. Vous présentez non seulement votre vision du devenir des États-Unis, mais de la société occidentale en général.
Votre admiration pour la vie américaine se retrouve d'ailleurs dans d'autres de vos textes, comme De la Terre à la Lune.

Je voudrais faire le point sur l'aspect  d'anticipation de votre nouvelle, en commençant par le contexte temporel:

L'intrigue se déroule un millénaire après sa parution, on pourrait y voir une certaine expression des fantasmes de votre imagination plutôt qu'une anticipation. Une impression accentuée par les vagues descriptions scientifiques que vous réalisez, en opposition à celles des autres inventions de vos romans.


Revenir en haut
Jules Verne


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2011
Messages: 90
Localisation: Amiens
Masculin
Point(s): 94
Moyenne de points: 1,04

MessagePosté le: Mar 6 Mar - 16:45 (2012)    Sujet du message: Littérature Répondre en citant

C'est vrai que l'aspect d'anticipation technologique est peu fourni mais mon objectif dans cette nouvelle est plutôt la prévision de l'évolution des sociétés à venir.

L'incipit de la nouvelle explique que le progrès scientifique a permis un confort, ainsi qu'une facilité de vie aux gens, qui ont oublié le progrès qui a été réalisé par rapport à ce que vivaient leurs aïeux.

"Blasés sur les merveilles, ils restent froids devant celles que le progrès leur apporte chaque jour."
"En la comparant au passé ils se rendraient compte du chemin parcouru."

Ma nouvelle n'est pas une mise en garde mais juste le rappel que si l'on possède un tel niveau vie, c'est dû au travail fourni par nos ancêtres et qu'il est le résultat de nombreuses luttes et de recherches.

C'est une manière, pour moi, de faire comprendre la valeur de ce que l'on possède, à mes lecteurs.
_________________
La férocité humaine dépasse celle de la nature.


Revenir en haut
Killian Comte


Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2011
Messages: 25
Point(s): 25
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Lun 12 Mar - 15:00 (2012)    Sujet du message: Littérature Répondre en citant

 J'ai aussi remarqué de Francis Bennett est le petit fils de Gordon Bennett, qui fût de votre temps le fondateur du New York Herald, qui voulut vous commander cette nouvelle, vous avez refusé et pourtant vous avez projeté l'avenir de ce journal devenu le Earth Herald.

On peut y voir un sarcasme profond ou une simple hommage dans cette anticipation puisque vous envisagez un avenir florissant pour ce journal.
On s'aperçoit également que vous faite une projection et une description de la société capitaliste, dans son aspect le plus positif tel qu'il peut être envisagé à votre époque ,ce système n'ayant encore connu que peu de revers. En effet l'empire journalistique de Francis Bennett est le fruit du travail de plusieurs générations qui ont fait fructifier leur propriété et couvre à présent de nombreux domaines : les sciences, l'information, l'histoire...

Une autre vision de la société actuelle que vous présentez est celle des personnes les plus importantes, qui mènent une vie chargée,dont une majeur partie consacrée à leur travail. Pourtant un idéal de vie future aurait pu être de vivre en consacrant moins de temps à son travail.

Il est aussi vrai que les médias actuels sont les principaux support de la publicité. Comme dans votre récit où le Earth Herald est propriétaire du brevet de diffusion des affiches publicitaires sur des nuages, et tout comme aujourd'hui la publicité fait partie des plus grands revenus d'un journal.


Revenir en haut
Jules Verne


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2011
Messages: 90
Localisation: Amiens
Masculin
Point(s): 94
Moyenne de points: 1,04

MessagePosté le: Lun 12 Mar - 15:03 (2012)    Sujet du message: Littérature Répondre en citant

Il est peut-être vrai que dans un monde idéal, l'Homme pourrait  fournir un travail moins important, mais ceci est un fait établi, pour pouvoir vivre dans notre société, il est nécessaire de travailler. Cependant ce travail est ici récompensé puisque Mr. Benett est quelqu'un de riche et respecté, puisque comme je l'indique "[...]les plénipotentiaires de toutes les nations et nos ministres eux-mêmes se pressent à sa porte, mendiant ses conseils, quêtant son approbation, implorant l'appui de son tout-puissant organe."

De plus mes personnages sont sûrement capables d'endurer une telle charge de travail puisque leurs organismes sont de meilleure constitution. "[...]les hommes d'aujourd'hui sont de constitution plus robuste, grâce aux progrès de l'hygiène et de la gymnastique, qui de trente-sept ans a fait monter à cinquante-huit la moyenne de la vie humaine[...]"
_________________
La férocité humaine dépasse celle de la nature.


Revenir en haut
Killian Comte


Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2011
Messages: 25
Point(s): 25
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Lun 12 Mar - 15:12 (2012)    Sujet du message: Littérature Répondre en citant

Il est vrai qu'en plus qu'un monde nouveau, vous imaginez également un Homme nouveau pour le peupler. Celui-ci incarne une vision d'un homme construit comme une machine se nourrissant d' "aliments scientifiques" et très actif.

Vous décrivez également un monde où la technologie est omniprésente, et accompagne votre personnage de son lever à son coucher : "Le premier soin de Francis Bennett fut donc de mettre en action son phonotéléphote [...]"
"Arrivée depuis une demi-heure à l'hôtel par le tube transocéanique, Mrs Bennett était dedans... "

Ce texte peut nous apparaitre notre époque, comme une critique de la dépendance à la technologie, puisque nous vivons dans un tel monde, où la technologie fait partie intégrante de notre vie.

Vous ne précisez cependant pas si cette technologie est accessible à l'ensemble de la société, puisque vous décrivez tout de même le quotidien d'une personne appartenant à la haute société.


Revenir en haut
Jules Verne


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2011
Messages: 90
Localisation: Amiens
Masculin
Point(s): 94
Moyenne de points: 1,04

MessagePosté le: Lun 12 Mar - 15:13 (2012)    Sujet du message: Littérature Répondre en citant

A mon époque la technologie est l'apanage d'une certaine élite tout de même, c'est pourquoi je préfère rester dans cette classe sociale, en toute logique. De plus pour pouvoir donner un maximum d'aspects scientifiques et d'évolutions présents dans cette société il me fallait créer un personnage pouvant y avoir accès.

Comme vous le savez j'ai eu une période d'enthousiasme à propos des avancées scientifiques mais en vieillissant j'ai changé d'état esprit. Il m'arrive donc de penser cette nouvelle comme dénonçant certains défauts de la technologie.
Pour garder l'exemple de mon phonotéléphote, ce moyen de communication à distance isole paradoxalement les gens de leur entourage et je suppose qu'il en est de même à votre époque.

Certes, ces engins sont d'une grande utilité dans un cadre professionnel, mais cela reste une porte ouverte à l'autarcie sociale.
_________________
La férocité humaine dépasse celle de la nature.


Revenir en haut
Killian Comte


Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2011
Messages: 25
Point(s): 25
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Lun 12 Mar - 15:15 (2012)    Sujet du message: Littérature Répondre en citant

Cette réflexion nous concerne particulièrement puisque dans le cadre de ce TPE nous avons eu recours à ce genre communication électronique du fait de la distance qui nous sépare les uns des autres, cela nous a grandement facilité la tâche mais pour ma part je travaillais des journées entières, seul, sans voir quiconque.

Il y a donc une notion de réduction des distances, mais aussi de voyage avec votre tube transocéanique qui permet de se rendre partout dans le monde en quelques heures. On retrouve donc une notion qui vous est chère, celle du périple.


Revenir en haut
Jules Verne


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2011
Messages: 90
Localisation: Amiens
Masculin
Point(s): 94
Moyenne de points: 1,04

MessagePosté le: Lun 12 Mar - 15:17 (2012)    Sujet du message: Littérature Répondre en citant

Oui cette facilité si accessible rend la vie plus ennuyeuse, il n'est plus utile de sortir de chez soi pour voir quelqu'un qu'il s'agisse de son voisin ou d'un ami parti en voyage à l'autre bout du monde, on peut le contacter et même le voir en quelques instants.  Elle réduit donc cependant les contacts humains.

Un autre exemple présent dans ma nouvelle est le mode transition des informations du journal : les gens n'ont plus besoin de prendre la peine de lire un journal sur papier puisqu’il est retransmit visuellement... La lecture est pourtant un des plaisirs les plus accessibles.

Je voulais retransmettre cette accélération de la vie dans notre société mais également la centralisation et la concentration des fonctions. Le journal de Francis Bennett regroupe à lui-seul des laboratoires de recherche, un service d'astronomie, un service politique ...
La ville qui abrite le siège de celui-ci, Universal-City est elle-même la capitale d'un immense Etat, composé du continent américain.
_________________
La férocité humaine dépasse celle de la nature.


Revenir en haut
Killian Comte


Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2011
Messages: 25
Point(s): 25
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Lun 12 Mar - 15:18 (2012)    Sujet du message: Littérature Répondre en citant

Voilà encore un autre anticipation sociale, servie par la science, les informations sont de nos jours retransmises de quatre manières différentes : à la radio, sur papier journal, sur internet, mais elles sont le plus souvent suivies à la télévision.
Bien qu'il soit toujours présent, le journal sur support papier se perd petit à petit, les nouvelles générations prennent de moins en moins le temps de lire, préférant une information sélective et à la demande, et surtout quasiment instantanée.

Un autre thème visible que vous décrivez, est la lutte de l'Homme contre la nature, pour l'usage de certaines technologies avec l'exemple des nuages publicitaires : « On ne peut vraiment pas rester ainsi à la merci du beau temps. »

La victoire apparente de la nature pousse l'Homme à développer de nouvelles technologies. Celui-ci ne pense plus à s'adapter à son environnement mais cherche à le modifier pour son confort. Il cherche également quelle exploitation il peut en faire à son profit.


Revenir en haut
Jules Verne


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2011
Messages: 90
Localisation: Amiens
Masculin
Point(s): 94
Moyenne de points: 1,04

MessagePosté le: Lun 12 Mar - 15:49 (2012)    Sujet du message: Littérature Répondre en citant

L’ Homme cherche une certaine indépendance face à la nature dont il est issu, c'est ce que l'on appelle l'évolution, il veut en quelque sorte devenir le maître de son maître, modifié ce qu'a créé son créateur.

C'est ce que l'on retrouve aussi avec la cryonie, le docteur Faithburn a voulu échapper à la mort mais au final la nature a pris le dessus.

Je ramène ici donc une figure de mythe où les dieux, ou le dieu, décide de punir les mortels pour avoir voulu s'élever à leur niveau.

Je décris à nouveau une figure que l'on trouve dans de nombreux écrits, celle de l'Homme cherchant à fuir sa condition, ici en s'aidant de la science pour créer un être amélioré pouvant vivre plus longtemps et supporter une charge de travail plus importante.
Une accélération dans la recherche aux réponses existentielles de l'humanité, qui se fait au risque d'oublier la nature de l'Homme.
_________________
La férocité humaine dépasse celle de la nature.


Revenir en haut
Killian Comte


Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2011
Messages: 25
Point(s): 25
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Lun 12 Mar - 17:20 (2012)    Sujet du message: Littérature Répondre en citant

Après une relecture j'ai remarqué une impressionnante prévision des conflits entre les États-Unis et la Russie qui s'appellera l'URSS.

Lors de ce conflit, indirect certes, déclenché en 1947, pour des raisons territoriales, tout comme dans la nouvelle, il y a eut une crainte d'une guerre impliquant de nouvelles armes technologiques meurtrières. C'est un aspect que l'on retrouve dans votre récit : « la guerre est-elle possible avec les inventions modernes, ces obus asphyxiants... »


A croire que les tensions entre ces deux superpuissances existaient depuis longtemps

Cela doit être l'anticipation qu'il m'a le plus stupéfait.


Revenir en haut
Jules Verne


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2011
Messages: 90
Localisation: Amiens
Masculin
Point(s): 94
Moyenne de points: 1,04

MessagePosté le: Lun 12 Mar - 17:23 (2012)    Sujet du message: Littérature Répondre en citant

Et bien, je suis ravi qu'elle vous ait stupéfait mais je n'ai pas grand mérite: de nombreuses tensions agitaient déjà le monde colonialiste de mon époque, essentiellement pour des raisons territoriales.
Les Etats-Unis et la Russie étant des états immenses c'est donc elles que je voyais devenir les nations dominantes du monde futur.
_________________
La férocité humaine dépasse celle de la nature.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:54 (2018)    Sujet du message: Littérature

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Travaux Personnels Encadrés Index du Forum -> travaux personnels encadrés -> La journée d'un journaliste américain en 2889 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Texno x0.3 © theme by Larme D'Ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com