Travaux Personnels Encadrés Index du Forum
Travaux Personnels Encadrés
Compte rendu des recherches du groupe de TPE de première scientifique composé de : Capdeviole Martin, Labeille Maxime, Comte Killian et Meyer--Vacherand Etienne
 
Travaux Personnels Encadrés Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



 Bienvenue 
Veuillez lire en premier lieu les trois premiers sujets contenus dans INFORMATIONS GÉNÉRALES. MERCI!!
:: Littérature ::
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Travaux Personnels Encadrés Index du Forum -> travaux personnels encadrés -> 20.000 lieues sous les mers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Sep 2011
Messages: 74
Point(s): 87
Moyenne de points: 1,18

MessagePosté le: Sam 24 Déc - 11:07 (2011)    Sujet du message: Littérature Répondre en citant

Le sujet de discussion est le même pour que le premier de nos livres, mais avec plus de force encore, je l'espère!!

Dernière édition par Admin le Dim 15 Jan - 17:56 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 24 Déc - 11:07 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Labeille Maxime


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2011
Messages: 16
Localisation: Gunsbach
Masculin Bélier (21mar-19avr) 兔 Lapin
Point(s): 20
Moyenne de points: 1,25

MessagePosté le: Mer 11 Jan - 13:59 (2012)    Sujet du message: Littérature Répondre en citant

Bonjour,

Pour ma part, je me suis intéressé à votre roman Vingt milles lieus sous les mers, œuvre que j'ai énormément appréciée et que j'avais déjà lue auparavant.

J'aimerais rappeler que le sujet scientifique de ce roman est l'exploration des fonds marins par un navire submersible, qui ressemble beaucoup à nos sous-marin actuels. La quantité d'informations qui est présente dans cet ouvrage est impressionnante pour l'époque, sachant qu'actuellement les abysses sont encore un univers peu connu.


Revenir en haut
Jules Verne


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2011
Messages: 90
Localisation: Amiens
Masculin
Point(s): 94
Moyenne de points: 1,04

MessagePosté le: Mer 11 Jan - 14:46 (2012)    Sujet du message: Littérature Répondre en citant

Merci, je suis ravi que mon livre vous ait tellement intéressé. J'ai effectivement voulu qu'il y ait dans ce livre  de nombreuses informations sur le monde des océans pour pouvoir effectuer une description du milieu marin précise. J'ai aussi utilisé des connaissances scientifiques de façon à immerger le récit encore plus dans la réalité.

Je serais heureux de "plonger" avec vous dans les différents thèmes que j'ai voulu aborder, de répondre à toutes vos interrogations et de développer certains points.
_________________
La férocité humaine dépasse celle de la nature.


Revenir en haut
Labeille Maxime


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2011
Messages: 16
Localisation: Gunsbach
Masculin Bélier (21mar-19avr) 兔 Lapin
Point(s): 20
Moyenne de points: 1,25

MessagePosté le: Mer 18 Jan - 13:49 (2012)    Sujet du message: Littérature Répondre en citant

Je tiens d’abord à faire une présentation de la trame principal de l'oeuvre.
Ce livre parle donc de l’exploration des fonds-marins, encore majoritairement inconnus à votre époque, dans un navire submersible à la pointe de la technologie pour son temps. Voici un petit résumé du roman :   

    Dans les années 1866 une mystérieuse créature marine est signalée dans les océans.
Une expédition à bord du navire américain l’Abraham Lincoln est lancée pour trouver le monstre. A bord du navire, le canadien Ned Land, le naturaliste français, le Pr.Aronnax et son domestique Conseil.

Après quelques mois ils découvrent que la "chose", qu’ils prenaient pour un monstre est un navire sous-marin. 

Suite à une attaque du navire à bord duquel nos héros se trouvaient, ceux-ci se retrouvent prisonniers à son bord. Ce sous-marin nommé le Nautilus par son mystérieux capitaine, Nemo, utilise une technologie de pointe permettant à son équipage de vivre sous les océans en toute tranquillité.
Les prisonniers vivent pendant huit mois à son bord, partageant le quotidien de l’équipage et font des découvertes incroyables au fil de leurs aventures.
Mais le jour où le capitaine Nemo fait couler un navire de guerre avec tout son équipage, nos personnages découvrent sa véritable identité et sa haine pour l’Angleterre, haine liée à son passé.

Nos héros s’échappent et embarquent sur une chaloupe.

Ils ne sauront jamais ce qu’il est advenu du Nautilus.


Revenir en haut
Labeille Maxime


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2011
Messages: 16
Localisation: Gunsbach
Masculin Bélier (21mar-19avr) 兔 Lapin
Point(s): 20
Moyenne de points: 1,25

MessagePosté le: Mer 18 Jan - 14:01 (2012)    Sujet du message: Littérature Répondre en citant

   Je souhaiterais, Mr. Verne aborder avec vous les grands thèmes mentionnés dans votre récit , les approfondir et connaitre la raison de leur présence et leur importance dans votre œuvre.

Tout d’abord j'aimerais dire que ce roman, comme d’autres de vos œuvres, se base pour beaucoup sur des faits scientifiques. Vous les utilisez ensuite en imaginant et en anticipant, pour cette œuvre, l’exploration des grandes profondeurs marines.

En effet le premier sous-marin opérationnel appelé le Narval date de 1899 alors que votre livre parut en 1869. Mais vous y mêlez votre imaginaire en admettant la possibilité de descendre à des profondeurs encore inexplorées pour  votre époque et en créant des situations purement fantastiques. Votre récit mélange donc le mythe et la modernité.   

 Mais pourquoi utilisez vous ce genre de procédé et dans quel but ?


Revenir en haut
Jules Verne


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2011
Messages: 90
Localisation: Amiens
Masculin
Point(s): 94
Moyenne de points: 1,04

MessagePosté le: Mer 18 Jan - 14:30 (2012)    Sujet du message: Littérature Répondre en citant

    J’ai toujours, ou en tout cas dans la plupart des mes romans, aimé mélanger sciences, fantastique et aventure. Mélanger ces domaines me permet une narration fidèle à la réalité toute en créant, spécifiquement pour ce roman, une grande part d’imaginaire. Car les aspects fantastiques accentuent le mystère du Nautilus, des profondeurs et font du voyage du Nautilus un voyage mythique, un périple qui reste vraisemblable.
_________________
La férocité humaine dépasse celle de la nature.


Revenir en haut
Labeille Maxime


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2011
Messages: 16
Localisation: Gunsbach
Masculin Bélier (21mar-19avr) 兔 Lapin
Point(s): 20
Moyenne de points: 1,25

MessagePosté le: Mer 18 Jan - 15:04 (2012)    Sujet du message: Référence littéraire et mythologique Répondre en citant

 Parlons alors pour commencer de l’utilisation du mythe et du mystère et aussi des nombreuses références que l’on trouve dans l’œuvre. Car elles sont nombreuses que ce soient des références littéraires ou mythologiques. Ce mystère s’installe dés le début du roman. (Question sur la bête ou la machine des océans.)   L’imaginaire, le fantastique et le mystère sont supportés par l’usage de références mythologiques et littéraires.
 Pour les références littéraires vous vous s’inspirez d’auteurs de mythes comme Victor Hugo, Edgar Allan Poe, Georges Sand, Homère. « Je suis bon nageur, sans prétendre égaler Byron et Edgar Poe, qui sont des maîtres, et ce plongeon ne me fît point perdre la tête. » ( pages 58-59).  
« Des maîtres anciens et modernes, c’est-à-dire tout ce que l’humanité a produit de plus beau dans l’histoire, la poésie, le roman et la science, depuis Homère jusqu’à Victor Hugo, depuis Xénophon jusqu’à Michelet, depuis Rabelais jusqu’à Mme Sand. » ( page 107)

 En ce qui concerne les références mythologiques elles proviennent de la mythologie gréco-romaine.: « Son récit prenait une forme épique, et je croyais écouter quelque Homère canadien, chantant l’Iliade des régions hyperboréennes. ». ( page 31 Concernant Ned Land).  La référence à Homère et son Iliade est explicite… : « Je le considérais avec un effroi mélangé d’intérêt, et sans doute, ainsi qu’Œdipe considérait le sphinx. » (page 96) . Ce passage parle de la relation entre Nemo et Arronax.


Dernière édition par Labeille Maxime le Ven 24 Fév - 09:50 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Jules Verne


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2011
Messages: 90
Localisation: Amiens
Masculin
Point(s): 94
Moyenne de points: 1,04

MessagePosté le: Lun 23 Jan - 16:26 (2012)    Sujet du message: Littérature Répondre en citant

  Tous les romans et les auteurs auxquels vous faites allusion m'ont beaucoup marqués au fil de ma vie et je souhaitais leur rendre hommage en les évoquant dans Vingt mille lieues sous les mers.
_________________
La férocité humaine dépasse celle de la nature.


Revenir en haut
Labeille Maxime


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2011
Messages: 16
Localisation: Gunsbach
Masculin Bélier (21mar-19avr) 兔 Lapin
Point(s): 20
Moyenne de points: 1,25

MessagePosté le: Lun 23 Jan - 17:11 (2012)    Sujet du message: Littérature Répondre en citant

 Mais les références utilisées ne sont pas anodines, elles ont toutes un but précis pour le récit.


Elles confèrent au roman une allure de périple : celui du Nautilus et de ses hôtes, dans la tradition des voyages mythiques et initiatiques de la mythologie grecque et romaine.

 
Les références aux autres romanciers renforcent l’aspect fantastique et imaginaire du récit. Car si l’histoire se passe dans un monde proche de la réalité, le voyage en lui-même n’en reste pas moins mystérieux et fantastique sur de nombreux points. Le mystère des fonds marin, celui concernant l’origine du capitaine Nemo et ses motivations, mais aussi celui du mystérieux engin aquatique : le Nautilus. 
 
  Prenons pour exemple le personnage de Nemo qui est évidement le personnage le plus proche des personnages fantastiques,  son périple rappelle fortement les récits d’Homère concernant les voyages d'Ulysse dans son Odyssée.


Dernière édition par Labeille Maxime le Lun 6 Fév - 16:17 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Labeille Maxime


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2011
Messages: 16
Localisation: Gunsbach
Masculin Bélier (21mar-19avr) 兔 Lapin
Point(s): 20
Moyenne de points: 1,25

MessagePosté le: Lun 23 Jan - 17:27 (2012)    Sujet du message: Littérature Répondre en citant

 Parlons à présent plus précisément des différents thèmes dans l’œuvre: car au-delà de raconter simplement le voyage mystérieux d’un groupe de personnages ce livre aborde de nombreux sujets qui étaient plus ou moins importants pour votre époque et qui méritent tous une réflexion. Ainsi le premier qui m'ait frappé, est la métaphore sur l'écologie humaine que l’on retrouve tout au long du récit. L’écologie humaine est la relation entre l’homme et son milieu et parait pourtant un sujet récent mais ilétait déjà d’actualité à l’époque et que vous avez voulu faire partager à ceux qui n’étaient pas encore au courant de son importance.

Revenir en haut
Jules Verne


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2011
Messages: 90
Localisation: Amiens
Masculin
Point(s): 94
Moyenne de points: 1,04

MessagePosté le: Lun 6 Fév - 16:25 (2012)    Sujet du message: Littérature Répondre en citant

 Pour expliquer ce choix je tiens à dire que le questionnement sur la relation entre l’Homme et la Nature était au cœur de mon époque et beaucoup de scientifiques ont voulu transmettre leurs connaissances dans ce domaine.

J’ai  également voulu participer à cette transmission du savoir mais de manière plus ludique en l’incorporant dans mon livre à un récit d'aventures.

Parmi ces scientifiques : Auguste Comte qui a fondé le Positivisme, puis en 1859 Charles Darwin avec sa théorie de l'Evolution et enfin Ernst Haeckel qui fût le pionnier de l’écologie.
_________________
La férocité humaine dépasse celle de la nature.


Revenir en haut
Labeille Maxime


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2011
Messages: 16
Localisation: Gunsbach
Masculin Bélier (21mar-19avr) 兔 Lapin
Point(s): 20
Moyenne de points: 1,25

MessagePosté le: Lun 6 Fév - 17:05 (2012)    Sujet du message: Littérature Répondre en citant

   C'est exact, on remarque que chaque découverte et avancée que vous avez annoncées, sont toute plus ou moins citées dans le roman.  La théorie philosophique du positivisme fondé par Auguste Comte. Cette théorie est basé sur le fait que seule l’analyse faite à partir d’expérience scientifique peut expliquer les phénomènes du monde sensible. Auguste Comte explique que l’esprit doit raisonner en ne se posant plus la question « Pourquoi ? » qui s’arrête au  raisonnement premier, mais plutôt la question du «  Comment ? » ,qui cherche une réponse scientifique qui montre les relations qui unissent les phénomènes et permet de prouver des faits exacts.
  

  La théorie de A.Comte est illustrée par la relation qu’a chaque personnage avec la science. Par exemple Conseil qui est un spécialiste de la classification des espèces de la mer possède des connaissances uniquement théoriques: en effet il tient toutes ses informations de livres, il n’a jamais observé ces espèces dans la réalité. 
Par contre Ned Land, qui ne connaît absolument rien à la théorie, est lui aussi un spécialiste des poissons car il est pêcheur.


Revenir en haut
Labeille Maxime


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2011
Messages: 16
Localisation: Gunsbach
Masculin Bélier (21mar-19avr) 兔 Lapin
Point(s): 20
Moyenne de points: 1,25

MessagePosté le: Jeu 9 Fév - 10:50 (2012)    Sujet du message: Littérature Répondre en citant

  La deuxième découverte à laquelle vous faite allusion est celle de Charles Darwin publiée dans son ouvrage le 24 novembre 1859:" De l’origine des espèces au moyen de la sélection naturelle". Cette œuvre parle du mécanisme de l’évolution des espèces vivantes dans la nature. Elle est considérée de nos jours comme le premier ouvrage sur la théorie de l’évolution moderne, qui mentionna la théorie de la « descendance avec modification ». C'est à dire, l'idée selon laquelle tous les organismes , issus d’un ancêtre commun,  en se développant, se multipliant et en se répandant, ont du s’habituer à de nouvelles contraintes naturelles et ont donc été modifiés, cela créant une diversité chez les êtres vivants. 


 Mais il y a là aussi, l'idée de sélection naturelle: principe selon lequel chaque individu est trié selon ses aptitudes à survivre et à se reproduire dans un milieu.
Cette aptitude doit être transmissible pour que le reste de l’espèce puisse survivre ce qui amène donc des variations chez les différents individus. 
Dans votre récit les avancées de Darwin sont montrées à travers l’adaptation de chaque habitant du Nautilus à son  nouveau milieu.
« Mais ce plateau élevé ne mesurait que quelques toises, et bientôt nous fûmes rentrés dans notre élément. Je crois avoir maintenant le droit de le qualifier ainsi. » (page 324) Cette extrait montre l’adaptation d’Arronax dans son nouveau milieu, le Nautilus.


Revenir en haut
Labeille Maxime


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2011
Messages: 16
Localisation: Gunsbach
Masculin Bélier (21mar-19avr) 兔 Lapin
Point(s): 20
Moyenne de points: 1,25

MessagePosté le: Jeu 9 Fév - 10:54 (2012)    Sujet du message: Littérature Répondre en citant


Arbre phylogénétique (traçant les liens de parenté entre des organismes) “L’Origine des Espèces”- Charles Darwin


Revenir en haut
Labeille Maxime


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2011
Messages: 16
Localisation: Gunsbach
Masculin Bélier (21mar-19avr) 兔 Lapin
Point(s): 20
Moyenne de points: 1,25

MessagePosté le: Jeu 16 Fév - 10:53 (2012)    Sujet du message: Littérature Répondre en citant

  Enfin la dernière avancée qui vous a inspirée pour votre roman, est celle d’Ernst Haeckel (1834-1919) un biologiste allemand qui fut le fondateur de l’écologie. Ce terme traduit le domaine qui étudie la relation d’un organisme avec son environnement, il  le créa  en 1866.




  L’écologie est par ailleurs un thème de votre récit  qui apparait plusieurs fois au fil du roman. Tout d’abord nous avons dans votre récit de nombreux personnages qui étudient l’écologie, les animaux et les végétaux. La relation des personnages avec la mer, est montrée à l’aide de métaphores. L’écologie est surtout le mode de vie du Capitaine Nemo qui protège son environnement, la mer, qui en retour le protège lui-même du monde extérieur. Il utilise respectueusement les ressources que lui offre la mer et nous montre la voie de ce que nous appelons aujourd’hui l’écologie.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:55 (2018)    Sujet du message: Littérature

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Travaux Personnels Encadrés Index du Forum -> travaux personnels encadrés -> 20.000 lieues sous les mers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Texno x0.3 © theme by Larme D'Ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com