Travaux Personnels Encadrés Index du Forum
Travaux Personnels Encadrés
Compte rendu des recherches du groupe de TPE de première scientifique composé de : Capdeviole Martin, Labeille Maxime, Comte Killian et Meyer--Vacherand Etienne
 
Travaux Personnels Encadrés Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



 Bienvenue 
Veuillez lire en premier lieu les trois premiers sujets contenus dans INFORMATIONS GÉNÉRALES. MERCI!!
:: Littérature ::
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Travaux Personnels Encadrés Index du Forum -> travaux personnels encadrés -> 20.000 lieues sous les mers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Labeille Maxime


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2011
Messages: 16
Localisation: Gunsbach
Masculin Bélier (21mar-19avr) 兔 Lapin
Point(s): 20
Moyenne de points: 1,25

MessagePosté le: Ven 24 Fév - 09:57 (2012)    Sujet du message: Littérature Répondre en citant

  
Auguste Comte                  



Charle Darwin



Ernst Haeckel


Dernière édition par Labeille Maxime le Lun 27 Fév - 14:29 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 24 Fév - 09:57 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Labeille Maxime


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2011
Messages: 16
Localisation: Gunsbach
Masculin Bélier (21mar-19avr) 兔 Lapin
Point(s): 20
Moyenne de points: 1,25

MessagePosté le: Lun 27 Fév - 14:26 (2012)    Sujet du message: Littérature Répondre en citant

 

Dernière édition par Labeille Maxime le Jeu 8 Mar - 10:47 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Jules Verne


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2011
Messages: 90
Localisation: Amiens
Masculin
Point(s): 94
Moyenne de points: 1,04

MessagePosté le: Jeu 8 Mar - 10:43 (2012)    Sujet du message: Littérature Répondre en citant

A mon époque j’ai été témoin de nombreuses avancées et des découvertes scientifiques et techniques, j’ai donc voulu dans mon rôle d’écrivain dés le début de ce roman,aborder la plupart des connaissances connues de la science moderne. Au cours de ma vie j’ai souhaité « dépeindre la Terre, et pas seulement la Terre, mais l’univers, car j’ai quelquefois transporté mes lecteurs loin de la Terre dans mes romans. » 


 En parlant des découvertes que vous avez mentionnées, j’ai transmis le savoir de mon époque à tous mes lecteurs pour leur faire découvrir la vison de la Terre que nous avions à l’époque.
_________________
La férocité humaine dépasse celle de la nature.


Revenir en haut
Labeille Maxime


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2011
Messages: 16
Localisation: Gunsbach
Masculin Bélier (21mar-19avr) 兔 Lapin
Point(s): 20
Moyenne de points: 1,25

MessagePosté le: Jeu 8 Mar - 11:00 (2012)    Sujet du message: Littérature Répondre en citant

Après avoir abordé le thème des découvertes de l’époque, passons à un sujet plus littéraire qui est celle de la place de l’homme dans votre roman. En effet chaque homme présent sur le Nautilus est confronté à des règles et à une certaine forme d’emprisonnement et chacun réagit de manière distincte. Cette thématique est toujours d’actualité mais à l’époque on assistait à une toute nouvelle manière de penser à ce sujet grâce aux avancées de votre temps, qui redéfinissent la place de l’homme par rapport à ce qui l’entoure. Le livre traite de la notion de l’emprisonnement et de la liberté des personnages dans le Nautilus.


Les personnages de Ned Land, Arronax et Conseil sont eux enfermés dans cette « prison flottante » (page 70). Ils doivent faire face à des lois et des règles instaurées par le capitaine Nemo, ce qui contraint leurs libertés. Mais ils sont aussi dans un milieu extérieur (les océans) face auquel ils sont en totale admiration,un immense espace où ils se déplacent librement et découvrent de nouveaux lieux.


Nemo se pose, lui, en tant que maître de son navire, il retrouve donc la liberté qui lui manquait sur Terre. A bord de son sous-marin, il  dicte les lois et oblige les passagers du sous-marin à suivre ses ordres. Cette position lui permet de redevenir libre et pousse ses envies d’évasion en contraignant la liberté des autres. On à donc dans le roman un perpétuel combat entre le sentiment d’emprisonnement et de liberté. Ces deux aspects représentent le dilemme auquel est confronté le personnage d’Arronax, partagé entre le désir de rester et de continuer ses recherches et son envie de retrouver la terre ferme et la civilisation.  


Revenir en haut
Labeille Maxime


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2011
Messages: 16
Localisation: Gunsbach
Masculin Bélier (21mar-19avr) 兔 Lapin
Point(s): 20
Moyenne de points: 1,25

MessagePosté le: Jeu 8 Mar - 11:48 (2012)    Sujet du message: Littérature Répondre en citant

Nous abordons à présent la dernière partie de l’analyse du livre Vingt mille lieues sous les mers, pour parler du cœur même de cette histoire, le voyage de nos héros tout au long du récit. Un voyage extraordinaire dans les mers, mais dans un domaine surnaturel, on peut parler d’un réel voyage dans l’espace temps.


Cette œuvre est basée sur beaucoup d’anticipation. On retrouve cette anticipation dans l’aspect du sous-marin qui utilise des technologies peu connues pour l’époque. Ce sous-marin est donc en avance sur son temps et construit par des personnes complètement hors du temps.


Certains lieux visités sont incroyables et personne n’a pu réellement  les visiter à l’époque. L’Atlantide chapitre 9, seconde partie, « Un continent disparu », une ville ancienne hors du temps où aucun être humain ne s'est aventuré jusqu’à ce jour. Le pôle un endroit désert qui montre les avancées de l’exploration moderne et d’un mode nouveau. Jules Verne utilise ce procédé de voyage hors du temps qui donne une dimension imaginaire, mystique et fantastique à ses récits.  


Revenir en haut
Labeille Maxime


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2011
Messages: 16
Localisation: Gunsbach
Masculin Bélier (21mar-19avr) 兔 Lapin
Point(s): 20
Moyenne de points: 1,25

MessagePosté le: Jeu 8 Mar - 12:00 (2012)    Sujet du message: Littérature Répondre en citant


   Pour plonger encore plus dans votre œuvre, je vous propose une analyse d'un passage de votre roman. Le chapitre XIV de la première partie, nommé Le Fleuve Noir, me parait celui le plus important à aborder car il inaugure la découverte du voyage que vont vivre les personnages principaux. 

Partie 1 Chapitre XIV : Le Fleuve Noir
Réaction des personnages face à l’océan:

Durant ce chapitre, nos trois personnages Arronax, Ned Land et Conseil ont pour la première fois la vison de l’océan depuis l’intérieur du Nautilus. Ils se trouvent tous les trois à l’intérieur du navire lorsque soudain toute les lumières s’éteignent et que deux ouverture leur permettent d’admirer les fonds marins, séparés par des plaques de cristal. Nos trois amis font donc face au plus beau spectacle qu’ils aient jamais vu.
Arronax est captivé par les merveilles qu’il a sous les yeux et tente de les décrire « Quel spectacle ! Quelle plume le pourrait décrire ! Qui saurait peindre les effets de la lumière à travers ces nappes transparentes, et la douceur de ses dégradations successives jusqu’aux couchés inférieures et supérieures de l’Océan ! »
Après un long moment de silence les trois personnages apportent leur impressions.
Ned Land absorbé en oublie tous ses problèmes et sa colère et reste perplexe devant une telle scène. « Curieux ! curieux ! faisait le Canadien, — qui oubliant ses colères et ses projets d’évasion, subissait une attraction irrésistible, — et l’on viendrait de plus loin pour admirer ce spectacle ! »
Arronax pour sa part qui s’était interrogé sur le capitaine Nemo, personnage étrange et mystérieux, comprend un peu plus la situation que ce dernier vit. « — Ah ! m’écriai-je, je comprends la vie de cet homme ! Il s’est fait un monde à part qui lui réserve ses plus étonnantes merveilles ! »

Tous les trois restent muets devant une telle image. Ce passage montre à quel point Jules Verne a voulu mettre les océans au cœur de son récit en lui donnant un aspect magnifique presque magique qui passionne chaque personnage à bord.
Il mélange cela avec de nombreuses informations sur les océans ce qui nous permet en plus dans apprendre énormément. Cette vision des océans permet aussi à l’auteur de montrer dans quel milieu incroyable se déroule le voyage de nos amis, un voyage hors du temps.


Mais devant ce véritable aquarium naturel va se poser la question de la connaissance qui mène a une véritable compétition entre Ned et Conseil que nous allons voir tout de suite.


Comparaison du savoir entre Conseil et Ned : Deux modes de connaissance opposés

Dans cet extrait l’auteur, grâce aux personnages, nous transmet tout son savoir concernant les animaux marins. Mais au delà de ce simple étalage de connaissance, on constate que cette situation est là pour confronter les différentes expériences connues par les personnages de Conseil et Ned Land, le premier possédant une expérience purement théorique sur le sujet, le second, quant à lui, en pécheur aguerri connait chaque poisson qu’il a pu croiser au long de ses périples L'un pratique son art sur le "terrain" tandis que l'autre apprend et connait des choses qu'il n'a jamais approchées.



Ces points de vue opposés sont visible dans l’extrait « Ami Ned, vous êtes un tueur de poissons, un très habile pêcheur. Vous avez pris un grand nombre de ces intéressants animaux. Mais je gagerais que vous ne savez pas comment on les classe.

— Si, répondit sérieusement le harponneur. On les classe en poissons qui se mangent et en poissons qui ne se mangent pas !

— Voilà une distinction de gourmand, répondit Conseil. Mais dites-moi si vous connaissez la différence qui existe entre les poissons osseux et les poissons cartilagineux ? »





On peut constater que ces deux modes de connaissance apportent des points de vue très différents sur la classification des animaux marins, mais également sur la manière de se confronter aux sciences. Les deux personnages vont donc appréhender cette vision chacun à sa propre manière, Conseil passera son temps à classer chaque animal pendant que Ned Land les nomme.

Cet extrait participe à la démonstration de la théorie du positivisme d’Auguste Comte vu dans l’analyse de l’œuvre complète.


Cet extrait permet à l’auteur de partager toute ces connaissances sur les océans et le monde marin. Premièrement en début de chapitre l’auteur par l’intermédiaire d’Arronax nous parle de la taille des océans et à quel point ils occupent un si vaste territoire du globe terrestre. Toutes ces données et informations incroyablement précises et parfaitement expliquées montre l’importance de ce milieu et à quel point il est inconnu à l’époque.

La description ne s’arrête pas là grâce aux connaissances de Conseil sur la classification des animaux marins. Il transmet donc tout son savoir à Ned et à nous par la même occasion. « Tout le monde sait que les poissons forment la quatrième et dernière classe de l’embranchement des vertébrés. On les a très-justement définis : « des vertébrés à circulation double et à sang froid, respirant par des branchies et destinés à vivre dans l’eau » . Ils composent deux séries distinctes : la série des poissons osseux. c’est-à-dire ceux dont l’épine dorsale est faite de vertèbres osseuses, et les poissons cartilagineux. c’est-à-dire ceux dont l’épine dorsale est faite de vertèbres cartilagineuses ». Toutes ces informations permettent à Jules Verne de concrétiser son souhait principal dans ses œuvres littéraires :mélanger un récit de fiction avec les découvertes de son époque pour pouvoir les transmettre à un large publique. C’est sous cette forme que la plupart de ses récits sont construitt et c’est ce qui lui à valu une telle renommée, de pouvoir passionner ces lecteurs avec un récit prenant et extraordinaire en y incorporant sans cesse de la science.



Le Nautilus un Navire mystérieux

Alors que nos trois personnages sont enfin libérés de leur prison et qu’ils sont au courant de la situation dans laquelle ils sont, ils tentent de percer le mystère du Nautilus et de son capitaine Nemo. Après un entretien avec le capitaine, Arronax reste dans l’inconnu il n’arrive pas à comprendre ce personnage hors du temps qui a choisi de vivre loin du reste du monde qu’il semble tant détester pour des raisons qui sont encore inconnues. Il ne connait ni son âge, ni sa nationalité et encore moins son histoire. En ce qui concerne leur embarcation, la technologie avancée et la taille du bâtiment remettent en cause leurs plan d’évasion mais les rendent très inquiets au sujet des intentions du capitaine.



En conclusion je vais citer tout les points que nous avons abordés:


-Récit entre mythe et modernité
-La place de l’homme dans le milieu dans lequel il vit, l’écologie humaine 
-Réflexion entre la relation de l’homme avec son milieu
-Transmission des découvertes de l’époque 
-Thème de la liberté et de la prison
-Dialectique sur l’espace temps par de l’aventure


Je vous laisse le mot de la fin, mon cher Jules Verne et je vous remercie d'avoir partagé cette analyse de votre oeuvre Vingt mille lieues sous les mers.


Dernière édition par Labeille Maxime le Lun 12 Mar - 14:45 (2012); édité 2 fois
Revenir en haut
Jules Verne


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2011
Messages: 90
Localisation: Amiens
Masculin
Point(s): 94
Moyenne de points: 1,04

MessagePosté le: Jeu 15 Mar - 20:50 (2012)    Sujet du message: Littérature Répondre en citant

Je tiens juste à dire que je suis  ravi de voir à quel point mes récits sont devenus  populaires et qu'ils plaisent à un grand nombre de lecteurs.
 J'ai voulu tout au long de ma vie mêler le scientifique et le géographique à mes récits. J'ai voulu décrire une invraisemblable expédition sous un élément inaccessible à l’homme, mais qui grâce au progrès j'en suis sûr, le sera un jour. 

J'ai souhaité interroger chez mes lecteur  leur curiosité et les amener à une  réflexions. 
Le fait que mes récits ont inspiré un grand nombre de personnes et que cela soit encore le cas aujourd'hui est pour moi un immense bonheur.
_________________
La férocité humaine dépasse celle de la nature.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:53 (2018)    Sujet du message: Littérature

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Travaux Personnels Encadrés Index du Forum -> travaux personnels encadrés -> 20.000 lieues sous les mers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Texno x0.3 © theme by Larme D'Ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com